Si ce tableau récapitulatif est un bon début pour mieux connaître les différents statuts juridiques d’une entreprise, on note toutefois qu’il ne mentionne pas la SASU qui existe pourtant depuis quelques années et qui connait un franc succès.

Société par actions simplifiée unipersonnelle, ce statut qui s’inspire de la SAS est pourtant très appréciée par de nombreux entrepreneurs. Il semble être le statut par excellence quand on souhaite ne pas avoir des associés.

En effet, si la présence de plusieurs associés permet d’éviter certaines dérives dans la gestion de la société, elle empêche de pouvoir organiser librement le fonctionnement de cette dernière. Avec la SASU cette difficulté est inexistante, mais ce n’est pas le seul avantage de ce statut.

Créer SASU pour protéger son patrimoine personnel

Créer SASU permet de ne pas mettre en danger votre patrimoine personnel et celui de votre conjoint. Si quand on se lance dans la création de son entreprise on souhaite pouvoir réussir et on met tout en œuvre pour que ce soit le cas, ce n’est malheureusement pas toujours ce qui arrive. Si vous avez eu à solliciter l’aide de créanciers pour réaliser les premiers investissements, il est important que le patrimoine constitué pendant plusieurs années de labeur soit mis à l’abri.

En optant pour la SASU, votre responsabilité sera limitée aux seuls apports que vous avez faits. La protection qui est conférée par ce statut est d’autant plus grande et sécurisante que même les créanciers professionnels ne vont pas pouvoir  agir contre votre patrimoine personnel. Cela ne signifie pas pour autant que vous ne devez pas faire attention dans la gestion de votre business.

Créer SASU pour se développer facilement

Créer SASU a pour autre avantage de vous permettre de vous développer avec moins de contraintes et aussi peu de dépenses. Personne ne se lance dans la création d’une entreprise en souhaitant faire du sur place. Avec la SASU vous pourrez faire entrer aisément de nouveaux investisseurs ou alors vous ouvrir à la possibilité de prendre des associés.

Vous pouvez ainsi partir d’une SASU pour une SAS sans avoir à accomplir toutes les formalités parfois lourdes de la transformation de la société, puisqu’il s’agit tout simplement d’une évolution. La cession des titres qui sont des actions et non des parts sociales est toute aussi souple. En l’absence de toute clause contraire dans les statuts, vous n’aurez pas besoin d’un agrément.

Créer SASU pour ces atouts financiers

L’aspect financier étant très important dans la création d’une entreprise, vous serez satisfait par les nombreux atouts financiers qu’il y a à créer SASU. Vous n’aurez pas par exemple à toucher une rémunération, ce qui est pratique surtout en début d’activité. Vous pourrez alors vous maintenir de manière partielle dans l’allocation d’aide au retour à l’emploi.

Un autre avantage a trait aux dividendes. S’ils sont perçus, les prélèvements sociaux vont se faire au taux de 15,5% contre 35% pour les SARL. Aussi, vous bénéficiez d’une option en ce qui concerne votre fiscalité. Si le principe est que vous êtes soumis à l’impôt sur les bénéfices, il est en effet possible pendant une durée bien déterminée d’opter pour l’impôt sur le revenu.

La SASU est un statut dont les avantages sont nombreux. Si vous souhaitez en profiter et créer SASU, rendez-vous sur Agence-juridique.com. Des experts vont vous accompagner dans toutes les démarches à accomplir.

Voter

Ne manquez pas nos autres contenus :