La France est un grand pays boulanger. Certaines spécialités sont devenues mondialement connues, d’autres ont su rester des recettes locales. Parmi ces stars du fournil, on retrouve la baguette de tradition française. Celle-ci est régie par un ensemble de règles qui encadre sa fabrication. Pour pouvoir déguster ce symbole de la gastronomie française, vous pouvez vous rendre chez un boulanger en Alsace.

Petit historique

Le pain long apparaît au XVIIe siècle, mais ne se démocratise qu’au XVIIIe siècle, dans un premier temps dans les villes, puis dans les campagnes. En 1961, des règles nationales sont fixées pour définir ce qui est une baguette et ce qui n’en est pas. Ainsi une baguette devra mesurer entre 55 et 80 centimètres pour un poids de 250 grammes.

Dans les années 60, un compagnon boulanger parisien décida de ne pas utiliser une farine avec des fèves et des acides ascorbiques. Il souhaitait conserver des produits traditionnels pour créer son pain, tout en utilisant des méthodes de productions modernes. Cette baguette avait ainsi un goût très différent et authentique par rapport aux autres. Le compagnon décida de partager sa recette et rapidement, de nombreux autres artisans l’adoptèrent.

Pourquoi manger la baguette de tradition française ?

Il y a de très nombreux arguments pour vous pousser à consommer cette baguette par rapport à une autre. Gustativement, la baguette de tradition française n’a pas de pain qui l’égale. C’est un pain de très grande qualité qui garantit un goût authentique. C’est en partie la qualité des produits qui donne ce niveau de production. Les artisans aussi jouent un grand rôle, alors privilégiez les artisans-boulangers. La production est traditionnelle, et se fait sans ajout de produits inutiles pour obtenir un bon pain (notamment les additifs). La baguette de tradition est le symbole même de la France, et l’acheter est presque un geste patriotique.

 

Voter

Ne manquez pas nos autres contenus :