Si vous êtes l’heureux propriétaire d’une piscine enterrée ou semi-enterrée, vous devez certainement vous demander comment vous pouvez bien entretenir votre piscine afin de la faire durer dans le temps, car une piscine, il faut le dire, c’est un sacré investissement.

Une piscine nécessite beaucoup d’entretiens et donc de temps et d’argent. Voici donc quelques astuces pour mieux gérer l’entretiens de votre piscine.

Simplifiez votre nettoyage de piscine

Vous avez certainement déjà passé des heures à nettoyer votre piscine : passer l’aspirateur sur le fond de la piscine, récupérer les feuilles, insectes ou autres déchets avec une épuisette ou encore frotter avec un balai les parois de votre piscine pour enlever les salissures et dépôts de pollution.

Un travail long et fastidieux, que vous pouvez recommencer plusieurs fois par semaine, car la saleté revient sans cesse.

La solution ? Un robot nettoyeur ! Vous allez certainement penser que c’est beaucoup trop cher pour vous, mais détrompez-vous ! Les robots nettoyeurs de nos jours sont vraiment très accessibles. De plus, ils sont largement rentabilisés au vu du temps que vous allez économiser pour le nettoyage de la piscine et ces robots sont très résistants dans le temps si vous nettoyez régulièrement les filtres.

Les robots nettoyeurs de piscine sont branchés sur le retour d’eau de la piscine et se déplacent tous seul dans le bassin, y compris sur les parois et sur les escaliers. Ils aspirent les saletés au fond de la piscine et enlèvent les salissures sur les parois.

Il suffit de programmer la forme de la piscine pour que le robot adopte parfaitement les courbes de cette dernière et afin qu’il n’oublie aucun recoin.

Les bons traitements d’eau

Ils existent une multitude de produits d’entretien pour l’eau de la piscine. On a vite tendance à s’y perdre. Afin de vous procurer les produits essentiels, voici donc la liste de produits de traitement pour votre piscine :

Le chlore : le chlore est sans doute le produit le plus basique pour entretenir l’eau de sa piscine. C’est un désinfectant traditionnel qui tue les bactéries et qui supprime les impuretés organiques. En revanche, il dégage toujours une forte odeur et peut irriter les yeux et la peau s’il est trop fortement dosé.

Le brome : c’est un désinfectant naturel. Il agit comme le chlore, mais ne dégage aucune odeur contrairement à ce dernier.

L’oxygène actif : il permet de désinfecter, de clarifier et de lutter contre les algues. C’est le produit le mieux adapté au corps humain ; il n’a ni odeur, ni goût. En revanche, il n’est pas adapté pour les trop grandes piscines avec un gros volume d’eau : seulement 50 à 60 m3.

Les galets : ils permettent de diffuser pendant 15 jours, voir mêmes 2 mois, leurs actifs. Cela peut être très intéressant lorsque vous partez en vacances durant quelques semaines pour ne pas retrouver votre piscine dans un état catastrophique. Les galets flottent dans l’eau et diffusent leurs pouvoirs bactéricides, algicides et clarifiant. En revanche, il faudra tout de même, à votre retour ou de temps à autre, vérifier l’équilibre de votre eau de piscine.

Durant l’hiver

Afin de passer à l’hivernage dans les bonnes conditions, il est nécessaire de respecter certaines règles. Il faudra d’abord nettoyer votre bassin de fond en comble : Les filtres et parois doivent être nettoyés et débarrassés de toutes impuretés. Le pH de l’eau doit être ajusté entre 7 et 7,4.

Ensuite, il faudra procéder à un traitement de choc et l’application d’un produit d’hivernage. Une fois ces étapes effectuées, il faudra baisser le niveau de l’eau à 10 cm en dessous des buses de refoulement et fermer les entrées d’eau. Ainsi, le dépôt de calcaire et la prolifération des algues seront diminués.

Puis, recouvrez votre piscine d’une bâche opaque afin que les algues ne puissent pas se développer au contact du soleil ou de la lumière.

Voter

Ne manquez pas nos autres contenus :