Vous vous chauffez au bois ? Vous devez renouveler votre stock ? Dans ce cas, il est important de faire attention à votre prochain achat. En effet, il a de nombreux bois aux caractéristiques différentes. Vous devez apprendre à bien le choisir. Ainsi vous réaliserez soit des économies, soit de beaux gains de rendement. Pour vous procurer la matière première, vous pouvez faire appel à un distributeur de bois. Il vous fournira et vous proposera toutes les essences à différents niveaux de qualité.

Quel type de bois choisir ?

Plusieurs essences de bois sont disponibles sur le marché. Pour connaitre leur pouvoir calorifique, les différents bois sont classés en 3 catégories. Le premier groupe est composé du chêne, du hêtre ou encore de l’érable, le second compte les arbres fruitiers et enfin le groupe 3 se compose des résineux. Les résineux brûlent bien, mais leur sève encrasse les circuits d’évacuation de la fumée.

Le mètre cube d’un bois qui fait partie du groupe 1 produit environ 2000 kWh, les bois de groupe 2 et 3 produisent entre 1600 et 1700 kWh.

Quelle dimension pour vos bûches ?

C’est votre installation qui va déterminer la taille des bûches dont vous avez besoin. Pensez donc à bien lire le manuel de votre foyer. Vous avez aussi la possibilité d’acheter votre bois en morceau beaucoup plus long. Plus ces morceaux sont longs, moins ils sont chers.

Quelle humidité ?

L’eau réduit largement le pouvoir d’incinération du bois. C’est pourquoi il est important de bien surveiller son taux d’humidité. Outre la perte de performance, un bois humide pollue plus et va, tout comme la sève, encrasser les conduits d’évacuation de la fumée.

Ainsi le taux d’humidité ne doit pas dépasser les 20%. Vous avez toujours la possibilité d’entreposer le bois pour qu’il sèche, mais si vous souhaitez l’utiliser immédiatement, il ne faut pas dépasser ce taux.

Voter

Ne manquez pas nos autres contenus :