Le gluten : c’est un mot que l’on entendu de plus en plus dans notre langage de tous les jours. On entend parler d’intolérance au gluten et d’allergies au gluten.

Certaines personnes de notre entourage ont déjà adopté ce rituel à la mode et d’autres songent de tester le régime sans gluten. Mais à première vue, il est difficile de s’imaginer son alimentation sans gluten : comment réaliser par exemple ses pâtisseries favorites sans gluten ?

Qu’est-ce que le gluten ?

Il est parfois difficile de comprendre ce qu’est réellement le gluten. On ne sait pas d’où il provient et ce qu’il peut provoquer. Voici donc l’explication : le gluten désigne une protéine qui est contenue dans le blé, l’orge, l’avoine ou encore le seigle.

Autrement dit, les personnes souffrantes d’une intolérance ou d’une allergie au gluten, ne devraient plus consommer les aliments suivants :
-Farine de blé dur ou de blé complet
-Semoule de blé
-Épeautre de blé
-Bières
-Pains
-Gâteaux et sucreries
-Céréales
-Pâtes
-Sauces

Les symptômes qui peuvent survenir après consommation de gluten lorsqu’on ne le supporte pas sont nombreux : ventre ballonné, constipation ou diarrhées, maux de tête, insomnies ou grande fatigue.

Si vous traînez depuis plusieurs semaines, vois plusieurs mois ces symptômes et que vous avez déjà fait de nombreux tests, vous êtes peut-être intolérant ou allergique au gluten.

Comment réaliser des pâtisseries sans gluten ?

Réaliser des pâtisseries sans gluten est plus facile que vous ne le pensez. Il existe une multitude d’ingrédients qui peuvent aisément remplacer la farine de blé. Vous retrouverez notamment :
-la farine de riz
-La farine de sarrasin
-La farine de maïs
-La farine de châtaigne

Il existe encore bien d’autres farines sur le marché. Avec l’une de ces farines, vous pouvez donc remplacer facilement votre farine de blé. Il suffit d’ajouter exactement les mêmes quantités que vous auriez prise pour réaliser votre gâteau ou cake.

Vous pouvez également vous amuser à mélanger plusieurs farines sans gluten entre-elles : cela donne un goût différent et peut-être même meilleur à vos pâtisseries. Laissez parler vos envies et faites quelques tests en cuisine.

Pour qui s’impose le régime sans gluten ?

Quasiment un Français sur 5 ne supporte pas le gluten. Il est donc intéressant d’essayer un régime sans gluten. Pour ce faire, il faut revoir toute son alimentation. Ce n’est pas chose facile et sachez que les gestes ne sont pas automatiques du jour au lendemain.

Vous devrez vérifier chaque étiquette une à une et bien prévoir vos repas à l’avance, faire vos courses en fonction d’un régime sans gluten et comparer les produits, car le gluten se cache un peu partout en général.

Le jeu en vaut réellement la chandelle s’il s’avère que vous faites une réelle allergie au gluten. Pour les personnes intolérantes mais non-allergiques, vous pouvez dans un premier temps juste réduire les quantités de gluten et petit à petit adopter un régime entièrement sans gluten.

Si vous ne remarquez pas de changement au bout d’un mois ou deux, vos problèmes pourront venir d’autre chose. Peut-être même un autre aliment qui serait cause de vos symptômes comme par exemple un régime trop riche en fibres. C’est à chacun de trouver son juste équilibre et juste milieu sur le plan de l’alimentation.

Personne ne connaît mieux votre corps que vous-même : il est donc essentiel de l’écouter. Prenez des notes au quotidien, notez vos réactions face à la nourriture que vous mangez et faites un bilan au bout de quelques jours ou semaines.

Voter

Ne manquez pas nos autres contenus :